appauto

 

Comment les enfants s'instruisent sans enseignement... quel programme !!!

Même si ce livre est un véritable catalogue de bonnes pratiques, elles sont quasiment imposible à mettre en oeuvre dans le cadre de l'enseignement tel qu'il existe aujourd'hui pour des enfants scolarisés dans le système classique..., il ne changera rien à ce que vous constatez qui vous déplait et que vous souhaiteriez voir évoluer ! Par contre je le recommande vivement à tous les parents qui pratiquent l'instruction en famille ou l'apprentissage informel sur les temps extra-scolaires.

Le résultat du travail de recherche qui y est présenté provient d'heures et d'heures d'observations fines des enfants d'âges variés dans toutes sortes de situations, de milieux, d'activités... c'est avant tout un livre qui décortique l'apprentissage dans toutes ses formes, les analyses qui en découlent sont forcément très pertinentes. Tout adulte y trouvera un écho à son vécu enfantin et se dira qu'il n'est apparement pas nécessaire de réinventer l'eau chaude pour apporter un peu de bienveillance et de réussite dans l'éducation.

On retient:

  • que toute intervention de l'adulte stoppe les processus d'apprentissage que les enfants mettent en place naturellement ,
  • qu'un enfant apprend mieux en suivant sa propre curiosité et si il comprend par lui-même,
  • que toutes les motivations externes (récompenses, punitions) tuent la motivation interne,
  • que les enfants sont plus intéressés par les objets que les adultes utilisent réellement que par ceux qui sont fabriqués pour eux,
  • que le besoin d'apprendre chez les enfants est aussi fort que celui de satisfaire les besoins primaires,
  • que c'est en recevant le moins d'enseignement que les enfants apprennent le plus,
  • que l'autonomie ne signifie pas ne recevoir aucune aide,
  • que presque tous les échecs à l'école proviennent du fait que les enfants doivent répéter, expliquer ou démontrer des choses auxquelles ils ne croient pas ou qui ne leur semblent pas du tout logiques (sur le moment, car ils ne sont pas arrivés au bout de cet apprentissage),
  • que l'apprentissage "par coeur" ne vaut pas l'expérimentation (ahhhhhhhh les règles de calcul en papier de la page 77 !!!!!) ou comment un enfant raisonne en groupe de carottes et de choux ce qui lui semble bien plus logique que de poser 3+4 !
  • que la plupart des écoles développent la conformité au détriment de la curiosité et de la créativité,
  • etc etc ...

Tout cela me rappelle mes vacances à la campagne... Un temps à part où les parents (intellectuellement et physiquement plus détendus et disponibles), nous considérant "moins en danger", nous laissaient beaucoup plus libres de nos mouvements... dans les maisons, les fermes, les granges et dans la nature tout un tas d'outils, de matériaux était à disposition et nos apprentissages étaient illimités ! Aucune intervention des adultes pendant ces temps de liberté totale. J'aime imaginer que l'école à la maison ressemble à un été perpétuel ! Sympa non ? et finalement je me retrouve aujourd'hui à 100% dans cette simple phrase: "la plus grande part de ce que je sais aujourd'hui (et j'ajouterais, de ce qui fait ma vie aujourd'hui) ce n'est pas à l'école que je l'ai appris".

En conclusion: "La manière dont nous pouvons le mieux aider les enfants à apprendre (...) c'est de leur rendre le monde accessible, en prêtant une véritable attention à ce qu'ils font, en répondant à leurs questions - si ils en ont - et en les aidant à explorer les domaines qui les intéressent le plus".

Le bonus: les derniers chapitres donnent de vraies clés pratiques pour aborder les enseignements dits fondamentaux (arithmétique, lire et écrire) et la musique (cf méthode Suzuki).

Bonne lecture !