Il existe de nombreuses façons de mettre en place un environnement Montessori à la maison. Mais avant de développer les 4 points qui pour moi sont fondamentaux je veux attirer votre attention sur le fait que l'approche Montessori ne vient pas en premier dans une maison. Je m'explique : la règle principale à respecter dans votre réflexion est de toujours vous demander :

"1/ mon enfant est il en sécurité ?" -> l'approche Montessori à la maison requiert une totale disponibilité du guide adulte qui va, sans intervenir, observer l'enfant et l'accompagner si il en manifeste le besoin... une maison n'est pas une école et reste un environnement avec des dangers et des zones "à risque". Le jeu libre et les activités proposées à l'enfant ne remplacent pas la surveillance active de l'adulte ! le premier principe à respecter est la sécurité que vous offrez à l'enfant.

2/ "ce que je veux lui offrir répond-il à ses besoins ?" -> l'approche Montessori est pédagogique, elle doit correspondre aux envies de l'enfant et répondre à ses élans naturels (périodes sensibles), si l'environnement et les activités proposées ne correspondent pas à l'enfant il ne les utilisera pas... d'où l'importance de tout le travail d'observation.

et maintenant seulement vous pouvez introduire Montessori ! Et les 4 principes fondamentaux (pour moi) qui doivent vous guider sont :

  • la liberté : dans un environnement Montessori l'enfant doit pouvoir évoluer selon ses besoins et ses envies. Cela rejoint Pikler-Loczy et la motricité libre. Dans la mesure du possible pas de parc, pas de barrières, pas de barreaux, pas de transat... bien sûr une maison n'étant pas une école il faut toujours passer par le point 1 "mon enfant est il en sécurité". Une question souvent posée est la chambre : l'idéal pour les enfants qui le souhaitent est un simple matelas posé au sol. Il faut s'astreindre à une hygiène quotidienne et aérer le matelas car normalement les sommiers sont faits pour ça et sans sommier le matelas gardera l'humidité :) Ensuite pour les repas privilégiez les repas "sur les genoux" tant que l'enfant ne tient pas assis pour ensuite passer à une petite table avec une petite chaise où l'enfant peut progressivement s'installer lui même. Pour le reste de la journée la liberté laissée à l'enfant réside dans le libre choix de ses activités et dans la place laissée à son autonomie.

P8200276

  • l'autonomie : l'enfant doit pouvoir effectuer seul certaines tâches et répondre seul à certains de ses besoins : cela peut concerner l'hygiène (wc et lavabo à sa hauteur, pas de porte à ouvrir, pas d'escalier à monter ou descendre), se nourrir seul (petits snacks déjà prêts dans un endroit où l'enfant peut se servir, eau et verre à disposition), s'habiller seul (vêtements accessibles, classés et piles étiquetées avec photos), jouer seul (activités à disposition, facilement accessibles, rangées et isolées pour que l'enfant s'y retrouve et y reconnaisse une logique). Et bien sûr il faut que dans la mesure du possible tout soit à la taille de l'enfant !

P4040070

  • l'ordre : très important dans un environnement Montessori, l'ordre contribue à créer des repères, il donne à l'enfant des bases de sécurité pour progresser dans ses découvertes. Les objets seront toujours à leur place et à la même place, les activités sont classées et toujours rangées à la même place, de même que le mobilier, les couverts, les snacks, les vêtements... Pour le classement des activités il faut dans la mesure du possible identifier 3 ou 4 thématiques et ne proposer à l'enfant que 2 à 3 activités par thématique. Un environnement surchargé n'est pas clair pour l'enfant, il vaut mieux faire tourner les activités que vouloir tout mettre d'un coup ! Le tapis est très important dans l'environnement Montessori et c'est facile à mettre en place à la maison : le but est de délimiter l'espace de travail que ce soit au sol ou sur une table (set de table).

S'habiller seul

  • le réalisme : je dirais que la cerise sur le gâteau serait d'avoir un environnement d'adulte en miniature ! Privilégiez les vrais objets de taille réduite, les vraies photos pour les imagiers, les matières naturelles et les objets de la maison pour les manipulations sensorielles etc etc... et faites participer votre enfant aux tâches quotidiennes !

P8210148

Quelques clés :

  • pour un enfant de 18 mois un environnement Montessori peut se résumer à une étagère avec 8 activités, une chaise et une table à sa taille, un lavabo  et un porte-manteau à sa portée. Pour le reste, le laisser participer et faire avec vous.
  • l'idéal est d'apprendre à votre enfant comment évoluer dans son environnement : dans une école Montessori les enfants apprennent à marcher sur la ligne, se déplacer en se croisant sans se bousculer, comment porter un plateau, déplacer une chaise, aller chercher son tapis, le déplier et le plier etc etc...
  • Montessori c'est aussi arroser les plantes, nourrir les animaux, aider à faire un gâteau, faire son lit, sauter dans les flaques, jouer dans son bain, chanter et danser ! N'essayez pas de recréer une "école" à la maison et si votre enfant refuse une activité ça n'est pas grave :)
  • Montessori à la maison c'est avant tout inclure les enfants dans la vie de la famille. Comme dit si bien John Holt nos enfants sont compétents, chacun peut participer à sa façon et selon son âge.